DÉCOUVRIR PLUDUNO
> HISTOIRE
> PATRIMOINE
> SENTIERS DE RANDONNÉES
> L'ÉTANG DE GUÉBRIAND
> OFFICE DE TOURISME
> SITUATION GÉOGRAPHIQUE
> PLAN DE LA COMMUNE
> PLAN DU BOURG

MAIRIE DE PLUDUNO
13 rue Chateaubriand
22130 Pluduno
Tél : 02 96 84 13 79
contact@pluduno.fr


HORAIRES :
> Lundi : 9h à 12h15
et de 13h30 à 17h
> Mardi : 9h à 12h15
et de 13h30 à 17h
> Mercredi : 9h à 12h15
et de 13h30 à 17h
> Jeudi : Fermée au public
> Vendredi : 9h à 12h15
et de 13h30 à 17h
> Samedi : 9h à 12h
(fermée en août
)

 

Histoire

Bienvenue à Pluduno, une commune de la Communauté de Communes Plancoët-Plélan. Son nom viendrait du breton « plou » (paroisse) et « dun » (position élevée) ou bien du nom d’un saint breton inconnu Tutgnou ou Tudno.

Pluduno se trouve sur le tracé de la voie romaine menant de Corseul à Carhaix.
D’ailleurs, une borne milliaire a été retrouvée près du bourg.
Ancienne paroisse primitive faisant partie de l’evéché de Saint-Brieuc, Pluduno englobait jadis, outre le territoire communal actuel, ceux de Landébia, Saint-Lormel et Plancoët.

Le 3 mars 1944, un convoi allemand se rendant au Cap-Fréhel est mitraillé par les résistants. En représailles, quatre personnes sont tuées dans un café de Pluduno.

A Pluduno se trouve l’étang du Guébriant (ou Guébriand) dont le nom est porté par le maréchal de France de Guébriant sous Louis XIII (portrait ci-dessus - source wikimedia.org).

L’étang du Guébriant est un plan d’eau de 11 hectares, aménagé pour accueillir le pêcheur et toute sa famille (postes de pêche, ponton, abris, toilettes, barbecues).

Peu profond, il est peuplé de gardons, brèmes et de tanches, mais il est aussi le rendez-vous de nombreux pêcheurs de carnassiers qui viennent y débusquer la perche, le black-bass et le brochet.
En plus de son histoire, Pluduno vous charmera grâce à ses patrimoines bâtis, naturels et immatériels si remarquables.

Texte reproduit avec l'aimable autorisation du Centre d'Interprétation du Patrimoine Coriosolis.